Author: Daniel Besson

La sécurité dans le milieu de la production audiovisuelle

La sécurité dans le milieu de la production audiovisuelle

Il y a déjà quelques mois, plusieurs hommes armés de battes de Baseball et d’armes de poing faisaient irruption sur le tournage du clip d’un rappeur français. La fusillade qui s’en est suivi a causé plusieurs blessés léger. La question de la sécurité sur les lieux de production audiovisuelle s’est donc posé très rapidement. Quelles sont les mesures existantes? Que peut-on faire de plus?

Quelles sont les mesures existantes?

Si la plupart des entreprises de production américaines importantes font appel à un service de sécurité privée. Ce n’est pas encore une pratique très répandue en France. Cela s’explique en deux points.
Tout d’abord, le budget des productions françaises n’est pas aussi élevé que celui des productions américaines. Les moyens sont donc distribués différemment. De plus, la sécurité présente sur place n’est pas forcément une sécurité de gardiennage. C’est plus souvent un service de sécurité incendie et de secouriste. Il y a aussi de temps en temps de la sécurité de personnes pour certains acteurs.
D’un autre côté, la sécurité privée est loin d’être généralisée en France. Les mentalités sont en train d’évoluer, mais cela prend du temps.

Production audiovisuelle: quelles sont les mesures supplémentaires à adopter?

On peut voir un site de tournage comme un chantier, il y a du matériel et du personnel. Ces derniers ont besoin d’une protection pour faire face à toutes les éventualités. Ainsi, on peut concevoir un service de gardiennage pour les équipements de tournage, et aussi pour restreindre l’accès à certaines zones pendant le tournage. On peut aussi penser à un service de caméra de surveillance pour augmenter l’efficacité du dispositif de sécurité. Il faut voir les différents services que proposent les agences de sécurité privée comme complémentaires. On peut avoir d’un côté le gardiennage, et de l’autre la sécurité incendie par exemple.

Pour plus de renseignements, rendez-vous sur le site OProtect.com !

L’attentat de Strasbourg : quelles mesures un an après ?

L’attentat de Strasbourg : quelles mesures un an après ?

Le 13 décembre 2018, l’Etat islamique perpétra un attentat au marché de noël de Strasbourg. L’assaillant a ouvert le feu, tuant cinq personnes et en blessant onze autres. Mais quel bilan peut on faire aujourd’hui ?

Le contexte de l’attentat du marché de noël de Strasbourg

Le marché de noël de Strasbourg est le plus ancien marché de Noël de France. Il se tient chaque année durant le temps de l’Avent dans la capitale européenne, qui se proclame aussi « capitale de Noël », depuis 1570. Un important dispositif de sécurité est mis en place, notamment à la suite des attentats du Bataclan en 2015. Certains accès à la Grande Ile, le centre-ville entouré de cours d’eau, sont totalement fermés, les autres étant filtrés par des agents de sécurité. Ces derniers arrêtent toutes les personnes entrantes pour examiner brièvement le contenu de leurs sacs et bagages.

Le marché de Noël de Strasbourg a reçu plusieurs menaces d’attaques. Depuis le début des années 2000, le marché de noël ne cesse d’être pris pour cible.

Mais qu’en est-il de la sécurité du marché de noël aujourd’hui ?

Cette année encore, le dispositif de sécurité est renforcé. Seul quelques ponts sont ouverts au passage, et il y a des plus en plus d’agents de sécurité dans la ville. Malgré l’opération sentinelle et le prolongement de l’état d’urgence, un manque cruel de sécurité se fait ressentir. Pour une foule de de près de 2 millions de visiteurs, seulement 500 forces de l’ordre en tenue et en civil. Ajoutez à cela 400 caméras de surveillance dans l’enceinte et l’accès au centre-ville filtré par des points de contrôle.

Un gros besoin en sécurité privé se fait aussi ressentir pour le marché de noël. Un dispositif de double file d’attente sera mis en place ainsi qu’un toit pour protéger des précipitations. Les personnes sans sac feront la queue d’un côté et les visiteurs avec bagage seront inspectés dans une file dédiée. Les agents de sécurité privée pourront, en cas de suspicion, fouiller manuellement les sacs et palper les visiteurs du marché de Noël.

La prestation de sécurité sur-mesure existe-elle ?

La prestation de sécurité sur-mesure existe-elle ?

Lorsque nos clients nous contactent, ils veulent souvent une prestation répondant à une dizaine de leurs critères. Le mythe de la prestation de sécurité sur-mesure reste qu’un mythe mais nous nous efforçons de s’en rapprocher.

Qu’est que le sur-mesure pour le domaine de la sécurité ?

Dans le domaine de la sécurité, une prestation correspond à l’intervention d’un agent de sécurité. Cette prestation, elle peut se faire sur place avec le client ou à distance sans lui. Ou alors, il peut s’agir de gérer une personne (protection rapprochée) ou une centaine (événement, mariage, etc.). Ainsi, toute une liste de critères rentre en compte et il est parfois difficile de répondre à tous. De ce fait, une mission dans un endroit reculé, avec plusieurs agents, pour une ou deux heures sera plus difficile à effectuer. La difficulté de la prestation renforce donc son prix, vu qu’on doit répondre à plusieurs critères en même temps.

Pour ce genre de mission, nous tentons de répondre au mieux à ces critères. Nous avons des agences de sécurité partout en France, qui couvrent toutes les régions. Ils sont véhiculés, et très flexible sur les horaires. Ainsi, si vous avez une demande spéciale, nous pouvons y répondre.

Comment répondre au sur-mesure ?

La plateforme que nous avons lancé, OProtect, a la particularité d’être une plateforme de mise en relation. Ainsi, nous pouvons référencer toutes les agences de sécurité possibles en France afin de vous proposer la meilleure solution possible. De plus, sur notre plateforme, les entreprises de sécurité sont en concurrence. Ainsi, les devis sont forcément à des prix plus avantageux. Nous centralisons les devis et vous proposons le meilleur, à des tarifs compétitifs. Plusieurs solutions de sécurité privée existent comme la télésurveillance, le gardiennage rapproché, etc.

OProtect peut vous proposer un agent dans l’heure, avec un paiement en avance. Fais votre devis en 3 clics, nous vous répondrons dans la foulée et vous proposerons un agent de gardiennage au meilleur tarif. Cela permet une sécurité de paiement, mais aussi celle d’avoir un agent quoi qu’il se passe : nous avons toujours d’autres agences de sécurité prêtes pour vous.

Hôtel: quelles sont leurs mesures de sécurité?

Hôtel: quelles sont leurs mesures de sécurité?

En tant qu’établissements recevant du public, les hôtels doivent être totalement sûrs. Cela fait parti du confort pour lequel les clients paient. Quelles sont donc les mesures de sécurité que les hôtels mettent en place? Sécurité informatique, agent de sécurité, sécurité incendie, nous allons en expliquer certaines dans cet article.

Première étape, le bâtiment de l’hôtel

Tous les bâtiments ne peuvent pas faire office d’hôtel sécurisé. En France, plusieurs normes régissent les conditions sous lesquelles un hôtel peut être considéré comme sûr. En effet, rien que pour la sécurité incendie, il faut que le plan du bâtiment soit certifié comme viable. Des issues de secours avec itinéraires marqués doivent exister. On note aussi la présence de tout le matériel nécessaire pour faire face à un départ de flamme.

Deuxième étape, la sécurité informatique

Dans la pop-culture, les hôtels sont équipés de pleins de caméras. Lesquelles sont gérées dans une pièce secrète avec plusieurs dizaines d’écrans. La réalité n’est pas si éloignée. Des caméras visibles sont installées dans toutes les parties communes des hôtels, pour prévenir tout incident et pouvoir intervenir efficacement si besoin. Cependant, pas de caméras (visible ou cachées) dans les chambres! Outre l’illégalité de la chose en Europe, cela coûterai bien trop cher et mettrai en péril la réputation de l’établissement.

Le plus important: les agents de sécurité!

Tous les hôtels sont équipés d’un service de sécurité, qu’il soit extérieur ou face parti du groupe hôtelier. Ces agents sont la première ligne de dissuasion et de réaction face aux problèmes de sécurité. Certains agents sont spécialisés dans la sécurité incendie, d’autres dans la sécurité rapprochée. Dans tous les cas, il faut se munir d’un tel service pour rassurer les clients.

C’est pourquoi il est très important de bien les choisir, n’hésitez pas à vous rendre sur Oprotect pour en savoir plus sur comment choisir vos agents de sécurité!

L’insécurité dans les lieux de cultes

L’insécurité dans les lieux de cultes

Après la découverte de tags islamophobes dimanche 30 novembre sur un lieu de prière musulman à Gap, la sécurité des lieux de cultes est remise en question. Une lettre de menace a également été déposée, signée du “parti libre de France”

De nombreuses dégradations hebdomadaires

Les dégradations et tags deviennent presque courant en France. Que ce soit des lieux de cultes musulmans, des tombent chrétiennes ou juives, tous sont en proie aux profanations. Pour prévenir la banalisation de “ce fléau”, le gouvernement propose d’inclure dans les cours d’instruction civique un module abordant la thématique du respect dû aux morts. Aussi, des systèmes de vidéosurveillance vont être mis en place afin de pour punir ce type de délits. Reste que les lieux de cultes sont de plus en plus dans l’insécurité.

Dans la plupart de ces cas, une plainte a été déposée, et les enquêtes de police sont en cours. Selon les chiffres 2017 du ministère de l’Intérieur, les actes contre les sites chrétiens représentent 90% des attaques commises tous les sites cultuels confondus. Sur les 978 actes recensés, 878 visent des lieux de culte ou cimetières chrétiens.

Un appel à la vigilance pour les lieux de cultes

Christophe Castaner a également dénoncé plus tôt dans l’année « l’odieuse attaque terroriste » survenue contre deux mosquées en Nouvelle-Zélande. Depuis, le gouvernement appelle tous les fidèles, à être vigilants lors de l’accomplissement de leurs devoirs religieux. Par là, il a renforcé le système de sécurisation des lieux de cultes jusqu’en 2020.

En cette période de Noël, de nombreuses personnes se rendront dans les lieux de culte, en particulier dans les églises. Des militaires en armes stationnent à l’extérieur d’édifices religieux pendant les messes et fêtes. Particulièrement surveillée, l’ambiance dans ces lieux est souvent très tendue. Les religieux sont l’affut de tout comportement suspect, toutefois, la présence de forces armées les rassurent.

Comment réagir face à ce problème d’insécurité ?

Malgré les systèmes de sécurité à distance (caméra, etc.), les aggressions grimpent. Beaucoup de lieux de cultes préfèrent miser sur l’humain pour dissuader des profanations ou attentats. En effet, prendre un agent à plein temps pour surveiller réduit drastiquement le risque. OProtect propose la mise en relation avec des agents compétents dans ce domaine. Si votre lieux de culte a besoin d’agent de sécurité pour surveiller vos fidèles, faites appel à nous !

CNAPS: la fin de la taxe en 2020?

CNAPS: la fin de la taxe en 2020?

La taxe CNAPS existe depuis la création du Conseil National des Activités Privées de Sécurité le premier Janvier 2012. Elle vise à financer le CNAPS et concerne les sociétés de sécurité privée (qui sont taxées à 0.4% du CA) et les entités pourvues d’un service de sécurité interne à hauteur de 0.6%. Le montant total de cette taxe s’élève à 30 millions d’euros en 2018, dont 18 millions sont affectés au CNAPS.

Pourquoi la fin de la taxe CNAPS?

L’article 1609 quintricies du CGI a été abrogé par la loi n°2018-1317 du 28 décembre 2018 – art. 26 (V). Aussi, la taxe CNAPS prévue à l’article 1609 quintricies est abrogée à compter du 1er janvier 2020.

Voici des propos recueillis à la tribune de l’assemblée nationale en 2018:
“…on parle de la taxe sécurité qui, contrairement à ce que l’on pense, n’est pas une taxe affectée. Elle est fondée sur un mécanisme un peu curieux qui n’a pas fonctionné. Elle est effectivement levée sur des contributeurs d’activités privées de sécurité. Mais le bénéficiaire est financé par une ligne budgétaire et non pas directement par l’affectation de cette taxe. Mon amendement propose donc de supprimer une taxe qui ne fonctionne pas selon le mécanisme prévu initialement. En permettant au Conseil national des activités privées de sécurité (CNAPS) d’en conserver le bénéfice budgétaire. L’idée n’est pas de le priver de ses ressources mais de baisser la pression fiscale supportée par ceux qui paient cette taxe qui n’est pas très efficace, puisqu’elle ne va même pas au bénéficiaire prévu à l’origine.

Quelles conséquences pour les sociétés de sécurité?

La taxe CNAPS est souvent vue par les professionnels comme un ralentisseur imposé par l’état sur leurs activités. On peut voir la suppression de cette taxe comme un gain de temps et d’argent pour les acteurs du secteur.
En effet, la rédaction de devis, la cloture fiscale et le bilan d’une société s’en retrouvera simplifié et donc plus rapide et clair.

Cependant, on ne peut se réjouir trop vite car l’un des buts de l’état et de voir comment l’activité va s’organiser d’elle même. À voir donc, comment ce passera la transition après la suppression de la taxe CNAPS.

Pour plus d’information, rendez-vous sur OProtect.com

Militaires: indispensables pour réussir dans la sécurité privée?

Militaires: indispensables pour réussir dans la sécurité privée?

Aux Etats-Unis, il n’est pas rare de voir des anciens militaires aux commandes de sociétés de sécurité privés, ils sont aussi employés comme consultant de sécurité ou comme des agents de sécurité privée armés. Cependant, en France, la profession d’agent de sécurité privée est bien souvent séparée de l’armée et nous allons voir pourquoi dans cet article.

Agence de sécurité et armées privées

Contrairement aux Etats-Unis, le port et l’usage d’arme pas des organismes non-gouvernementaux est très limités. Si le port d’arme est permis pour certains agents de sécurité rapprochée, il reste très marginal. Cela s’explique par une volonté légitime du gouvernement de garder le contrôle de la sécurité intérieure, on ne peut se permettre l’apparition de milices privées pouvant intervenir sous le territoire.

Par conséquent, l’emploi d’ancien militaires est très limité car le besoin en compétences martiales est très réduit pour les agences de sécurité françaises. Cependant, la reconversion des anciens militaires est possible dans le secteur de la sécurité privée, en consultant par exemple.

La plus-value d’une expérience dans l’armée pour le secteur de la sécurité privée

Même si toutes les compétences acquises à l’armée ne sont pas indispensables pour réussir dans le secteur de la sécurité privée, certaines sont très importantes.

Par exemple, la discipline acquise après un passage à l’armée est une qualité à vendre pendant des entretiens d’embauche!
En parlant d’entretiens, voilà un exemple d’un moyen de vendre un passage à l’armée sur un CV:

  • Qualités morales, toujours citées en tête : honnêteté, rigueur, fiabilité, conscience professionnelle, sécurité.
  • Flexibilité, disponibilité, adaptabilité. Savoir rendre compte.
  • Capacité à convaincre, maîtrise d’un langage propre à l’action, à la pédagogie et à la vente.
  • Sens de l’organisation : vision globale de la mission.
  • Sens du commandement.
  • Qualité des formations initiales et de la formation permanente assurée par l’armée.

source: https://www.missionreconversion.fr/actualite-et-conseils/conseils/Militaires-en-reconversion-mise-en-valeur-de-nos

Pour plus d’information, visitez OProtect!

Comment licencier sans encombre un(e) employé(e) tenace ?

Comment licencier sans encombre un(e) employé(e) tenace ?

Une employée cumulant les congés maternité, un salarié avec de l’ancienneté, une volonté de diminuer les coûts, … Telle sont les motifs d’un possible licenciement. Mais comment s’y prendre pour licencier cette personne ?

Etape numéro 1 : la convocation

Afin de licencier un de vos employés, vous devez adresser une lettre recommandée avec accusé de réception. Dans celle-ci, vous convoquez le salarié à un entretien préalable à une «  éventuelle  » sanction, «  pouvant  » aller jusqu’au licenciement.

Etape numéro 2 : l’entretien de licenciement

Malgré le fait que ça soit embêtant, c’est la loi. Le salarié peut se faire assister par un représentant du personnel pour l’aider.

Si l’employé ne souhaite pas quitter l’entreprise malgré sa faute grave, dites que vous avez les témoignages d’autres salariés. Vos employés vont vous aider à faire une pression hiérarchique.

Etape numéro 3 : le licenciement, ou la justice

Après l’entretien, l’employé reçoit sa lettre de licenciement. S’il est courageux et motivé, le salarié peut porter l’affaire en justice.

Cependant, il reste une minorité de salariés combatifs au sens propre. En effet, peu sont les cas où l’employé trouve cela injuste comme décision. A la suite de ça, il peut dégrader vos locaux pour se venger, voire même aller jusqu’aux mains.

N’oubliez pas non plus que chaque mois passé est un salaire de gagné pour vous. En attendant, vous pouvez prendre un agent de sécurité pour protéger vos locaux ou même vous même. Plusieurs cas de violences physiques sont recensées chaque année sur les patrons qui licencient leurs employés. Prendre un vigile vous permettrait d’être serein vis à vis de cela.

Des vigiles pour faciliter le licenciement ?

Dans le cadre d’un licenciement, certains chef d’entreprise souhaitent éviter les débordements et que l’employé revienne. Pour être le plus efficace possible, OProtect conseille 2 vigiles, à forte corpulence pour de la dissuasion. Ces derniers se relayeront pour assurer la sécurité de vos employés, vos locaux et votre personne. Plus de problème de licenciement avec OProtect !

Faut-il assurer la sécurité de chaque journaliste avec des agents de sécurité privé?

Faut-il assurer la sécurité de chaque journaliste avec des agents de sécurité privé?

Journaliste n’est pas un métier de tout repos. En effet, ces derniers se doivent de couvrir l’actualité la plus brûlante en allant au plus près de l’action. C’est le cas également pour les manifestations des gilets jaunes en France. Or, plusieurs débordements ont déjà eu lieu. Les journalistes craignent donc pour leur sécurité et cherchent des solutions. L’emploi d’agent de sécurité privé en est une.

Pourquoi s’en prendre à un journaliste?

Dans un pays ou la Liberté d’Expression est le droit le plus important, il semble étrange de voir les supposés garants de cette liberté agressés dans l’exercice de leurs fonctions.
Pourtant, il convient d’analyser les faits:
– Le mouvement des gilets jaunes pointe du doigt certaines failles du système.
– Comme toutes les manifestations, tous les participants n’ont pas la même manière de défendre leurs revendications
– Certains “manifestants” sont simplement là pour profiter de la pagaille et se cachent derrière les revendications des autres pour commettre des délits.

Ainsi, si les agressions sont bien réelles, il faut distinguer les auteurs de tels délits des manifestants. Sans prendre parti pour eux, on peut reprendre les arguments de ceux qui “soutiennent” ces agressions: “Les journalistes de X chaîne sont au services des pouvoirs en place.” “Ces journalistes déforment la réalité et nous font passer pour ce que nous ne sommes pas.”

Pourquoi un agent de sécurité représente une solution potentielle?

Un agent de sécurité est avant tout une dissuasion. En effet, la présence d’un agent en uniforme rebute un agresseur peu motivé. Pourtant, la dissuasion n’est pas toujours efficace, un agresseur déterminé ira au bout des choses. C’est là que le rôle et la mission de l’agent de sécurité prend tout son sens. Il ne doit pas s’imposer ou entrer en conflit avec un ou plusieurs individus. Il doit absolument fuir et évacuer la personne dont il assure la protection.
Certes, il doit être capable de se défendre, mais une foule étant toujours imprévisible, il vaut mieux penser à la sécurité du client.

Pour plus d’informations sur la sécurité rapprochée, rendez vous sur OProtect!

4 qualités indispensable pour être agent de sécurité privé!

4 qualités indispensable pour être agent de sécurité privé!

Bien que le métier d’agent de sécurité ne nécessite pas énormément de diplômes, il n’est pas fait pour n’importe qui. Après les formations nécessaires, il faut faire preuve de certaines qualités. Nous allons donc voire quelles sont ces qualités. Puis comment montrer à votre potentiel employeur que vous êtes capable et que vous possédez ces qualités.

1: Une excellente forme physique

La première des ces qualités est plutôt logique compte tenu des missions des agents de sécurité privé. Rien que le fait de rester debout plusieurs heures d’affiler nécessite une bonne forme physique. Certaines missions demande encore plus d’effort comme les gardes de nuit. Un agent doit être capable de rester éveillé plusieurs heures durant, concentré sur sa mission.

Montrez donc que vous entretenez votre condition physique! Si ce n’est pas le cas, essayez de courir au moins 30 minutes tous les jours!

2: Flexibilité

Les missions d’un agent de sécurité peuvent couvrir aussi bien une journée classique (8h-20h), que les nuits, les week-ends et les jours fériés. Il est donc nécéssaire de s’adapter et d’être le plus disponible possible. Pour démontrer cette capacité pendant un entretiens d’embauche, donnez des exemples de fois où vous avez sacrifié votre vie personnelle pour votre travail. Si vous ne voyez pas d’exemple de ce genre, dites que vous n’avez aucun problème avec les horaires contraignants.

3: Fiabilité

Être fiable, c’est une qualité commune à tous types d’emplois. La fiabilité englobe la ponctualité, le sérieux au travail et l’efficacité. Vous trouverez pleins d’exemple à donner dans vos expériences passée, le plus important est d’être spontané!

4: Vigilance

Être vigilant, c’est une qualité nécessaire pour tous types d’agents de sécurité. Il faut rester concentrer pour effectuer sa mission du mieux possible. La vigilance s’entraîne également, par la lecture par exemple, où tout exercice de concentration que vous pouvez trouver.

C’est tout pour les 4 qualités nécéssaire pour être agent de sécurité privé! N’hésitez pas à visiter le site OProtect pour en apprendre plus!