L’insécurité dans les lieux de cultes

L’insécurité dans les lieux de cultes

Après la découverte de tags islamophobes dimanche 30 novembre sur un lieu de prière musulman à Gap, la sécurité des lieux de cultes est remise en question. Une lettre de menace a également été déposée, signée du “parti libre de France”

De nombreuses dégradations hebdomadaires

Les dégradations et tags deviennent presque courant en France. Que ce soit des lieux de cultes musulmans, des tombent chrétiennes ou juives, tous sont en proie aux profanations. Pour prévenir la banalisation de “ce fléau”, le gouvernement propose d’inclure dans les cours d’instruction civique un module abordant la thématique du respect dû aux morts. Aussi, des systèmes de vidéosurveillance vont être mis en place afin de pour punir ce type de délits. Reste que les lieux de cultes sont de plus en plus dans l’insécurité.

Dans la plupart de ces cas, une plainte a été déposée, et les enquêtes de police sont en cours. Selon les chiffres 2017 du ministère de l’Intérieur, les actes contre les sites chrétiens représentent 90% des attaques commises tous les sites cultuels confondus. Sur les 978 actes recensés, 878 visent des lieux de culte ou cimetières chrétiens.

Un appel à la vigilance pour les lieux de cultes

Christophe Castaner a également dénoncé plus tôt dans l’année « l’odieuse attaque terroriste » survenue contre deux mosquées en Nouvelle-Zélande. Depuis, le gouvernement appelle tous les fidèles, à être vigilants lors de l’accomplissement de leurs devoirs religieux. Par là, il a renforcé le système de sécurisation des lieux de cultes jusqu’en 2020.

En cette période de Noël, de nombreuses personnes se rendront dans les lieux de culte, en particulier dans les églises. Des militaires en armes stationnent à l’extérieur d’édifices religieux pendant les messes et fêtes. Particulièrement surveillée, l’ambiance dans ces lieux est souvent très tendue. Les religieux sont l’affut de tout comportement suspect, toutefois, la présence de forces armées les rassurent.

Comment réagir face à ce problème d’insécurité ?

Malgré les systèmes de sécurité à distance (caméra, etc.), les aggressions grimpent. Beaucoup de lieux de cultes préfèrent miser sur l’humain pour dissuader des profanations ou attentats. En effet, prendre un agent à plein temps pour surveiller réduit drastiquement le risque. OProtect propose la mise en relation avec des agents compétents dans ce domaine. Si votre lieux de culte a besoin d’agent de sécurité pour surveiller vos fidèles, faites appel à nous !


Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *