Expoprotection : des innovations technologiques et de la sécurité privée

Expoprotection : des innovations technologiques et de la sécurité privée

Du 6 au 8 novembre 2018 s’est tenu la 27èmeédition du salon Expoprotection. Ce salon réunissant les professionnels de la sécurité, de la prévention et de la gestion des risques a rassemblé plus de 20 000 visiteurs et 770 exposants au Parc des expositions, Porte de Versailles.

Un intérêt grandissant pour la sécurité privée

Les chiffres de l’édition 2018 sont meilleurs que ceux de l’année précédente. Le nombre d’exposants a augmenté de 4%, avec 300 nouveaux participants. 49% des professionnels sont des internationaux. C’est également une vingtaine de start-ups disruptives qui ont présenté leur savoir-faire et leurs solutions de sécurité.

Ces chiffres témoignent d’un intérêt grandissant du public pour la sécurité privée. Une étude démontrait déjà que de plus en plus de français y prêtaient attention. Ils accordent également davantage leur confiance aux agents de ce milieu qu’auparavant.

En outre, le public se voit obligé d’attribuer une partie de la sécurité au privé, par nécessité. Le secteur public se recentre sur des fonctions régaliennes. Les sociétés de sécurité privée jouent un rôle de plus en plus grand. Le rapport LREM sur le continuum de sécurité donne la part belle au privé. De plus, la législation les y encourage. L’on peut penser ici à l’autorisation pour les agents privés de porter une arme, sous certaines conditions.

L’accent mis sur l’innovation dans les nouvelles technologies

Le directeur d’Expoprotection avait annoncé la couleur : “Le grand volet 2018 sera très certainement la digitalisation de tous les aspects de la prévention des risques. Avec d’un côté, la découverte de technologies mises au point pour apporter une analyse et des réponses dynamiques technologiques violentes, sources de nouveaux risques”. C’est notamment l’intelligence artificielle, les big data, les robots et l’internet of things qui, selon lui, seront moteurs de bouleversements dans le secteur. Les nouvelles technologies permettent en effet aux agents de sécurité de proposer un service de meilleure qualité.

Ce salon a permis d’exposer plus de 300 nouveaux produits, solutions et services au public. C’est par exemple la solution Scanforce de l’entreprise Rostaing, un objet technologique, qui a remporté le Trophée d’Or dans la catégorie « Risques malveillance et Incendie ». Il s’agit d’un gant détecteur de métaux permettant à celui ou celle qui l’utilise de fouiller un individu sans autre appareil. C’est 30% du temps que les agents de sécurité gagneraient grâce à ce nouvel outil. Il se dirige donc à destination de la sécurité privée, de l’armée, de la police et de la gendarmerie nationale.


Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *