À quand des femmes agents de sécurité ?

À quand des femmes agents de sécurité ?

Le secteur de la sécurité privée se féminise lentement mais sûrement. En 2017, les femmes représentaient 13% des effectifs totaux des agents de sécurité privés en France, selon l’Enquête de branche Prévention-Sécurité, effectuée par l’Observatoire des métiers de la prévention et de la Sécurité.

Un démarrage difficile

Les chiffres restent faibles pour les femmes, mais il faut se rappeler qu’il y a quelques années, ils avoisinaient zéro. Progressivement, des agents féminines sont apparues dans la sécurité des zones aéroportuaires, mais aussi des évènements, pour les missions de palpation. La loi ne permet en effet qu’aux femmes de fouiller à corps les individus du même genre.

La situation des femmes a néanmoins évolué

Aujourd’hui, les femmes sont présentes à toutes les strates des services de sécurité privée. Elles assurent la sûreté des biens et des bâtiments, celle de personnes. Les femmes sont chef d’équipe, contrôleur qualité ou responsable d’exploitation. Elles excellent aussi dans les fonctions SSIAP. Pour Audrey, 27 ans, assistante d’exploitation chez Goron Toulouse : « Si l’on est volontaire et motivée, le secteur offre rapidement des opportunités de formation pour évoluer ».

Pourquoi les agents féminines sont-elles encore trop peu nombreuses ?

Les femmes ne se ruent pas pour candidater aux différents emplois que propose le secteur. En effet, le métier pâtit encore d’une mauvaise image. Ce milieu paraît très masculin, même machiste, et il renvoie une image froide, sévère, brutale.

Ainsi, pour les pousser à explorer ce milieu, il faut changer cette image négative et repoussante. Selon Eric Chenevier, directeur de l’entreprise Goron, « En tant que dirigeant d’entreprise, nous avons un devoir de pédagogie. Nous devons nous adresser au marché du travail concrètement, pour démontrer aux femmes qu’elles ont toute leur place dans ce secteur et qu’elles ont même tout à y gagner ».

La société Goron a d’ailleurs commencé une série de reportages sur les agents féminines du milieu de la sécurité. En communiquant sur des profils féminins, les mentalités changeront sûrement, et les femmes se sentiront davantage accueillies parmi les agents de sécurité.


Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *