Agents de sécurité: Autoriser les caméra-piétons pour certains agents

Agents de sécurité: Autoriser les caméra-piétons pour certains agents

Pourquoi ne pas donner aux agents de sécurité des caméra-piétons? Cette proposition s’inscrit dans le cadre du Projet de loi N° 2135 modifié par l’Assemblée nationale. Plusieurs questions d’ordre éthique se posent par rapport à cette proposition.

Dans quel cadre est-ce utile?

Le système de caméra-piéton, déjà adoptée par certains corps des forces de l’ordre, à déjà fait ces preuves. Il sert principalement à apaiser les tensions avec le public et à fournir des preuves tangibles lors des enquêtes policières.
L’utilisation d’un tel matériel dépend d’une autorisation délivrée par le Préfet du département où l’expérimentation a lieu.
Cet outil propose des preuves du bon comportement de celui qui le porte. Pour les agents de sécurité, cela constitue une garantie contre de fausses accusations. On peut penser à l’installation d’un tel appareil lorsque les agents possèdent des armes par exemple.
Cependant ce n’est pas qu’un appareil pour surveiller les faits et gestes des agents équipés. En effet il sert aussi à enregistrer toute intervention ou incident se produisant pendant les missions.

Comment sont récoltées et utilisées les données enregistrées par les agents de sécurité?

Il faut déjà savoir que toute vidéo est supprimée six mois après son enregistrement. Sauf si elle est utilisée dans le cadre d’une procédure judiciaire, administrative ou disciplinaire bien entendu. Cela rentre dans le cadre de la protection des données en France.
Dans la pratique, la caméra doit être portée de façon visible et un signal visuel doit indiqué que l’enregistrement est en cours. De plus, lorsque l’enregistrement est en cours, prévenir les personnes filmées fait parti de la procédure.
Enfin, le personnel portant la caméra-piéton ne peut en aucun cas avoir accès aux données récoltées. Ces dernières sont stockées sur un serveur sécurisé pour empêcher toutes modifications.

Demander le port de caméra-piétons pour vos missions sera possible prochainement sur la plateforme OProtect (selon l’évolution de la législation).


Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *