Les fêtes des lumières : un week-end sous haute surveillance à Lyon

Les fêtes des lumières : un week-end sous haute surveillance à Lyon

Ce samedi 8 décembre risque d’être très compliqué en matière de sécurité pour Lyon. 3 évènements majeurs qui attirent du monde en centre-ville vont se chevaucher : les Fêtes des Lumières, la marche pour le climat et les gilets jaunes. Comment va s’organiser la ville de Lyon ?

La Fêtes des Lumières, symbole lyonnais

Chaque année la Fête des Lumières a lieu à Lyon pendant 4 jours autour du 8 décembre. Elle se tient du 6 au 9 cette année. La fête est toujours un succès, elle attire en moyenne 3 millions de visiteurs chaque année venus voir les quelques 80 installations luminaires. C’est un symbole de la ville, « c’est la plus belle fête de Lyon » selon le maire Gérard Collomb. Elle avait été annulée en 2015 après la vague d’attentats ayant frappés la France. Mais depuis hors de question de l’annuler. Elle représente beaucoup pour les lyonnais et participe de l’aura de Lyon en France et à l’étranger. C’est aussi un enjeu économique pour Lyon, les retombées économiques sont énormes.

Les Fêtes des Lumières en même temps que la marche pour le climat et les gilets jaunes

Mais cette année, les autorités lyonnaises font face à une situation inédite. La Fête des Lumières a lieu en même temps que la marche pour le climat et les gilets jaunes.

La Fête des Lumières aura lieu sur la Presqu’île et dans le parc de la Tête d’Or, dans un périmètre fermé où tous les individus seront fouillés à l’entrée.

La marche pour le climat aura lieu dans le VII° arrondissement, sous demande de la mairie. Il ne devrait donc pas y avoir de collision. Mais il faudra quand même mobiliser des forces de l’ordre pour sécuriser le cortège.

Le mouvement des « gilets jaunes » a prévu de se rassembler place Bellecour aux alentours de midi. Problématique pour la fête des Lumières, du matériel électronique sera sur place, la casse pourrait être énorme. Et les débordements pourraient provoquer des mouvements de foules dévastateurs.

Un déploiement massif des forces de l’ordre et de secours

Les autorités lyonnaises ont prévu un dispositif lourd pour sécuriser la ville ce week-end. Un dispositif préventif de verrouillage de la zone presqu’île-parc de la Tête d’Or avec fouilles à l’entrée sera mis en place. Seront présent à la fois des forces de sécurité et des forces de secours. 200 policiers municipaux, 237 agents de sécurité privée, 103 policiers d’élite du Raid, de la BRI et de la BAC, 160 pompiers, 70 secouristes, 4 bateaux sillonnant le Rhône et la Saône, un hélicoptère, un drone militaire, des équipages canin et de déminage. Un dispositif lourd donc, mais aussi « un dispositif adaptable et évolutif » selon le préfet de police de Lyon. L’enjeu est de pouvoir répondre à tout incident : débordements des gilets jaunes, attaques terroristes…

La fête des Lumières « doit rester un plaisir, une émotion, une part de rêve pour chacun de nous » selon Gérard Collomb. Les évènements récents en France ne doivent pas remettre cela en cause. Les dispositifs de sécurité mis en place sont là pour cela. Nous verrons dimanche si le week-end a été beau.


Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *