La sécurité du Grand Paris

La sécurité du Grand Paris

Les chantiers du projet pharaonique du Grand Paris ont commencé en 2018. Si le défi technique est immense, la question de la sécurité des chantiers est aussi très importante. Comment assurer la sécurité du Grand Paris ?

 

       La sécurité du Grand Paris, un enjeu financier immense

Le Grand Paris, c’est 200 km de lignes, la plupart souterraines, 68 gares, et plus de 300 chantiers au total ! Sécuriser un chantier comme celui-ci représente un enjeu considérable. L’enjeu étant d’éviter tout retard dans les travaux, qui engendrerait un surcoût potentiellement très grand sachant la taille du chantier. En effet, « un vol de cathéter, la dégradation d’une machine, entraînerait un retard des travaux, et un surcoût énorme sur ce chantier sensible » rappelle une société de sécurité privée travaillant sur le projet. L’enjeu est aussi de permettre aux équipes de travailler sereinement et donc efficacement sans se soucier des problèmes de sécurité. Enfin, pour ce type de travaux, les entreprises de BTP utilisent des machines et des matériaux de valeur. Ce qui peut susciter la convoitise des plus malveillants. Sécuriser les chantiers est donc bien un enjeu primordial du Grand Paris.

L’appui de la police pour assurer la sécurité du Grand Paris

Les responsables publics ont d’ailleurs demandé aux entreprises officiant sur le projet de faire un effort particulier sur la sécurité. La préfecture de police de Paris et la Société du Grand Paris ont notamment signé une convention en décembre 2017 pour la sécurité du chantier. Parmi les mesures prises, il y a notamment la mise en place de patrouilles de police autour des chantiers, du marquage électroniques des matériels de valeur et d’un référent sûreté sur les chantiers.

 

Un rôle très important pour la sécurité privée

Le rôle de la sécurité privée sera aussi très grand sur les chantiers du Grand Paris. Plus de 300 chantiers sont à sécuriser en tout, et fin 2019, 10 tunneliers seront en activité. Ce sont les sociétés de sécurité qui assureront les services de sécurité qui se décomposeront en deux volets. Il y a d’abord un volet concernant les systèmes de sécurité électronique. Un important dispositif de vidéo-surveillance sera mis en place. Le second volet consistera en le déploiement de nombreux agents de sécurité sur les sites de chantiers pour effectuer des rondes de surveillance.

 

En conclusion, la sécurité est un enjeu financier énorme pour les chantiers du Grand Paris. Un effort considérable sera fait. Si la police jouera un rôle particulier dans la protection des chantiers, les entreprises de sécurité occuperont aussi une place très importante. Encore une bonne nouvelle pour l’activité de la sécurité privée en Île-de-France.


Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *