Période des fêtes, soldes, black Friday : comment protéger son magasin ?

Période des fêtes, soldes, black Friday : comment protéger son magasin ?

De plus en plus de manifestations marchandes, de soldes, et par conséquent, de plus en plus de monde 

Soldes, périodes des fêtes, et maintenant black Friday … les manifestations commerciales se multiplient. C’est une aubaine pour les commerçants, qui ont l’occasion de vendre plus. Ces évènements font en effet converger des millions de clients vers les commerces. Par exemple, 34% des ventes annuelles pour les commerces se font pendant la période des fêtes de Noël. Et selon RTL, plus 50 millions de transactions par carte bancaire ont été faites lors du Black Friday de 2018! Un record en France pour une journée !

Et de plus en plus de vols … qui concernent tout le monde

Mais qui dit plus de monde dit … plus de vols ! Si 34% des ventes annuelles pour les commerces se font pendant la période de Noël, cette période correspond aussi à 37% des vols à l’étalage. Dans un article du Parisien, une vendeuse des Galeries Lafayette à Montparnasse témoigne : « on s’est fait piller ». « Ce sont les jours de grosses manifestations commerciales, Noël et les soldes, qui enregistrent le plus fort taux de vols » explique Céline Carlen, secrétaire générale CGT-Galeries Lafayette Haussmann. Tous les commerces sont victimes des vols, pas seulement les grandes galeries. Le vol est le « fléau numéro 1 » du petit commerce selon Marc Fridman, président de l’association de commerçants de la rue Saint-Rome à Toulouse.

Des vols que les vendeurs ne peuvent contrôler durant les soldes

Durant les grandes manifestations commerciales, des milliers de consommateurs affluent dans les magasins. Les vendeuses et vendeurs sont dépassés, ils ne peuvent avoir un œil sur tout le monde. Évidemment, on met en place des solutions pour lutter contre les vols : vidéosurveillance centralisée, anti-vols, agents. Mais les malfaiteurs sont de plus en plus organisés et agissent de manière de plus en plus réfléchie pendant les soldes. Ciblage des vols (personnes âgées, sac à mains), sacs à dos à double-fond, aluminium pour contrer les systèmes anti-vols, vols près des sorties de métro … Les grandes enseignes emploient de plus en plus d’agents de sécurité, mais les petits commerces n’en ont souvent pas. Les vendeurs se transforment alors en agent, surveillant et courant après les voleurs. Comme en témoigne un vendeur toulousain qui a rattrapé deux jeunes ayant volé un manteau à 200 euros. Quelles solutions se présentent pour stopper ce fléau ?

Les plateformes d’agents en lignes comme solution ?

Employer des agents de sécurité semble être une solution très efficace. Les grandes enseignes l’ont compris et emploient des dizaines d’agents. Ces derniers sont précieux car ils imposent une présence physique et peuvent surveiller, repérer et interpeler les malfaiteurs. Les petits commerçants aussi ne s’y trompent pas et essayent d’en employer lors des jours de rush. Mais il est difficile de réserver un agent compétent dans l’urgence pour une ou deux semaines à un prix raisonnable. Les entreprises de sécurité sont souvent opaque (difficile de savoir si les agents sont de qualité) et peu flexibles (difficile d’engager un agent pour 2 jours seulement).

Face à ce problème, il existe une solution : les plateformes de mise en relation entre clients et agents de sécurité. Elles se développent énormément ces dernières années. On peut citer Oprotect par exemple qui propose de réserver un agent compétent en quelques clics quand vous voulez et pour la durée que vous voulez. Et surtout à un prix raisonnable ! Ces plateformes semblent être l’avenir de la sécurité privée, aux commerçants d’en profiter !


Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *