Festival de Cannes : avant le tapis rouge, les agents de sécurité

Festival de Cannes : avant le tapis rouge, les agents de sécurité

Comme chaque année, la ville de Cannes voit affluer des milliers de touristes venus du monde entier. Ils viennent assister, de près ou de loin, au festival de Cannes. Un tel flux de personnes pose différentes problématiques liées à la sécurité.

Des besoins en sécurité de plus en plus élevés

Après la vague d’attentats qu’à connu la France ces dernières années, la sécurité est devenue la préoccupation numéro un des français. En effet, le marché de la sécurité n’a fait que croître depuis les dix dernières années, faute à un besoin toujours plus grand.
Un besoin qui concerne aussi l’un des plus grands festival de cinéma au monde : Le festival de Cannes. En 2019 c’est près de 5000 policiers qui sont déployés dans les rues ou sur les toits. Le festival attirant aussi nombre de personnalités étrangères, l’organisation ne peut se permettre aucun incident. Ainsi les agents de sécurité privés dans les hôtels, sur les lieux de diffusion ou dans les grands restaurants pullulent en cette période.

D’autres risques en marge du festival de Cannes

Braquages, vols et agressions sont les conséquences d’une concentration de touristes. En effet, durant le mois où se tient le festival de Cannes, les gérants de magasins de luxe n’ont qu’une chose en tête, la sécurité.
Car il y a des précédents comme la bijouterie Cartier sur la croisette, cambriolée trois fois entre 2002 et 2015.
Autre problématique, la sécurité des hôtels. Avec le nombre de célébrités présentes pour le festival, les grands hôtels cannois se doivent d’être un havre de paix et de sécurité pour leurs clients. Et ce n’est pas une mince affaire.
Cependant, une demande élevée a entraîné une augmentation de l’offre. Des plateformes comme OProtect permettent d’atteindre un excellent niveau de sécurité. Car il est possible de réserver un agent pour couvrir toutes les situations, mêmes les imprévus.


Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *